En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux. En savoir plus X

Glossaire

Nom scientifique : Cera Alba 

Composition : Hydrocarbures, Acides Gras, Monoesters

Fonction dans la ruche : Matériau de construction de la Ruche

Efficacité sur la Peau : Filmogène, Protecteur, Antibactérien

La cire d’abeille est une ressource précieuse depuis des millénaires, du fait de sa composition, de ses caractéristiques physiques et de son abondance dans la nature. Les premiers onguents, les premières pommades pour soigner les blessures et les brûlures étaient élaborées à partir de cire d’abeille.

La cire d’abeille constitue l’élément principal de construction de la Ruche. A travers les différents métiers exercés par les abeilles le long de leur courte vie, il y a celui d’abeille bâtisseuse. Celles-ci, grâce à des glandes cirières, secrètent une substance à la composition très complexe qui permettra de construire ces cellules hexagonales bien identifiables, les alvéoles. D’une géométrie et d’une précision remarquables, ces alvéoles permettront d’accueillir la Reine de la colonie, le couvain de la ruche et les rayons à miel.

  • La cire d’abeilles est  composée de centaines de molécules grasses qui lui permettent de jouer le rôle d’agent filmogène à la surface de la peau
  • L’effet antibactérien de la cire d’abeille, due à sa composition complexe et hydrophobe, a été mis en évidence par de nouvelles études

La cire d’abeille permet donc d’enrichir les formules, pour en augmenter l’onctuosité et la douceur. La cire d’abeille permet surtout de déposer un film isolant capable de protéger les peaux sensibles et les peaux fragilisées et de limiter la déshydratation. Elle peut aussi être utilisée pour diminuer la quantité de conservateurs à utiliser pour la préservation de la sécurité et de l’efficacité des formules.

Nom scientifique : Royal Jelly 

Composition : Vitamines A (dérivés rétinoïques), Vitamines B (niacinamide, panthenol), Polyphénols

Fonction dans la ruche : Nourriture exclusive des plus jeunes abeilles et de la Reine de la colonie

Efficacité sur la Peau : Réparatrice, cicatrisante, antioxydante

La gelée royale, d’une couleur blanche nacrée a toujours été associée à l’idée de longévité et d’immortalité. Dans la Médecine Traditionnelle Chinoise, elle représentait un élément d’exception du fait de sa rareté et ses bienfaits sont reconnus depuis plusieurs millénaires. 

La Gelée royale est produite par les abeilles nourricières au sein de la Ruche. Elle tient son nom du fait que, si toutes les abeilles reçoivent ce cocktail nutritif durant les 3 premiers jours de leur vie, la Reine de la colonie s’en nourrit toute sa vie. C’est cette seule différence de régime qui distingue les abeilles ouvrières, vivant une quarantaine de jours de la Reine qui peut vivre jusqu’à 5 ans, soit 40 fois plus longtemps.

  •          Sa composition complexe en lipides, sucres et protides lui confère des propriétés pharmacologiques nombreuses.
  •          La présence de polyphénols  dans cette substance complexe lui confère un très haut pouvoir antioxydant, ce qui fait de la gelée royale un excellent agent de protection pour les peaux fragilisées.
  •          Connue pour sa richesse en vitamine A, dérivé du rétinol qui assure la fonction de réparation, la nourriture des Reines est aussi constituée de toute la famille des vitamines B, comme le panthenol ou encore le niacinamide, actifs réparateurs et apaisants.

Capable d’interagir sur de nombreuses cibles biologiques, la Gelée Royale a la capacité de stopper l’évolution de certains risques cutanés comme la dermatite ou l’hyperkératose. Enfin de nombreuses études in vitro ont été menées sur la Gelée Royale et sa capacité à stimuler la production de collagène, constituant majoritaire de la charpente de la peau. Ainsi, la Gelée Royale encourage la réparation cutanée et la cicatrisation.