POURQUOI L’HIVER EST-IL SI MECHANT ?

hiver

En hiver, certains aiment avoir des chaussures bien fermées, mettre des grosses chaussettes, avoir les pieds bien au chaud. D’autres par contre restent accros à leurs talons hauts, quelle que soit la température. Dans le premier cas, le pied est emprisonné, favorisant ainsi une mauvaise circulation. Dans le deuxième, le pied n’est pas assez isolé, il est vite gagné par le froid, et l’humidité vient se loger dans les orteils.

Si le froid assèche considérablement la peau, pouvant aller jusqu’à provoquer des démangeaisons, la chaleur réconfortante du foyer fait subir un choc thermique aux pieds. Ce sont ces extrêmes que nos pieds redoutent et qui sont à l’origine de l’apparition de désagréments tels que les engelures.

Menace de l’hiver : Les ENGELURES

Le froid de l’hiver rétrécit les vaisseaux sanguins tandis que l’humidité aide le froid à atteindre les pieds ; apparaissent alors des plaques rouges ou violacées qui peuvent entraîner des démangeaisons et douleurs. Ces plaques se situent le plus souvent aux zones de frottement excessif avec la chaussure ou de contact avec l’orteil voisin.

Si des douleurs apparaissent au niveau des orteils, accompagnées de rougeurs ou plaques violacées, consultez un pédicure-podologue. Les engelures ne doivent pas être prises à la légère car mal traitées, elles auront tendance à s’installer et à revenir chaque hiver, au même endroit.

Comment les éviter ? • Hydratez encore plus l’hiver, non par soucis d’esthétisme mais de confort ;

• Portez des chaussettes ou collants avec des coutures plates pour ne pas souffrir au niveau des orteils ;
• Massez vos pieds avec des crèmes stimulant la circulation sanguine (avant de sortir) – celles contenant des extraits de marron d’inde ou de vigne rouge sont particulièrement adaptées ;
• Ne réchauffez jamais trop rapidement vos pieds ;
• Privilégiez les chaussures larges et confortables, avec des semelles épaisses qui isoleront du froid et de l’humidité.

Comment les traiter ?

Si elles sont douloureuses, consultez un pédicure-podologue ; non seulement il vous soulagera, mais il vous aidera à en comprendre l’origine et à éviter qu’elles ne reviennent.
 

POURQUOI L’ETE N’EST-IL PAS PLUS GENTIL ?

été

En été, nos pieds sont de sortie et nous en prenons naturellement plus soin. Par contre, notre mode de vie n’est pas toujours tendre avec eux. Nous marchons pieds nus, dans le sable, au soleil, dans l’eau de mer. Les chaussures ouvertes à l’arrière sont particulièrement rudes avec nos pieds. Chaque fois que la semelle vient taper contre le talon, se crée un microtraumatisme au niveau de la peau.

Menace de l’été : les CREVASSES

Pour se protéger de ses microtraumatismes, la peau s’épaissit, des callosités et de la corne apparaissent, devenant un terrain favorable aux fendillements et aux crevasses.

Comment les éviter ?

En hydratant votre peau matin et soir, avec une crème adaptée. Une peau souple absorbe beaucoup mieux les chocs et amortit les pressions. Si vous utilisez une râpe, ne le faites que très ponctuellement. Vous l’avez compris, la corne est un phénomène de protection du pied ; plus vous râpez, plus votre peau devra se défendre.

Comment les traîter

Mettez d’abord de côté les chaussures qui ont causé le traumatisme, et préférez-leur des chaussures fermées. Appliquez quotidiennement un produit spécifique pour les talons abîmés. N’hésitez pas à le mettre en couche épaisse localement, sous un pansement ou une chaussette.